Les Raids à la nage

De tous temps, les plus médiatisés

Capri Napoli

Il s’agit d’exploits sportifs effectués individuellement («solo swim» en Anglais), en mer, en lac ou en rivière sur des distances importantes et souvent dans des conditions difficiles. Le nageur est en maillot de bain et il peut s’équiper de lunettes protectrices, d’un bonnet de bain, mais la combinaison est strictement interdite. Afin de lutter contre le froid et les irritations dues au sel, il utilise de la graisse (vaseline, lanoline ou graisse à traire) qu’il se passe sur le corps. Le nageur doit souvent lutter contre le froid, les courants, la vie marine, le trafic maritime… Il s’agit souvent de traverser un bras de mer, un estuaire ou de descendre une rivière. L’objectif pour certains est d’aller jusqu’au bout. Pour d’autres il s’agit d’établir un record comme la première traversée réalisée, le temps le plus rapide, le plus jeune ou le plus vieux nageur, la première double ou triple traversée (par exemple 2 ou 3 fois la Manche non stop), ou le plus grand nombre de traversées effectuées par une même personne.

Le nageur s’organise lui-même en faisant valider sa traversée par l’intermédiaire d’un officiel habilité ou d’un huissier. Il peut également accomplir son raid avec l’aide d’associations qui valident l’exploit comme la Channel Swimming Association, organisme fondé en 1927 et habilité à valider les traversées de la Manche.

D’ailleurs, le raid le plus connu est sans aucun doute celui de la traversée de la Manche. Chaque été, de nombreux nageurs n’hésitent pas à se jeter à l’eau sur les traces du capitaine Matthew Webb afin de relier à la nage l’Angleterre à la France sur une distance d’environ 33km. Environ trois traversées sur dix aboutissent.

Pour effectuer ces raids, il faut être un nageur confirmé, en bonne condition physique, et avoir effectué une préparation adéquate plusieurs mois à l’avance.

Les raids solos se différencient de la natation en piscine par le fait que le succès ne consiste pas seulement dans la victoire face à un autre concurrent, mais à l’accomplissement d’un parcours et à un dépassement de soi. L’exploit résulte uniquement par le fait d’être allé jusqu’au bout même s’il a fallu mettre deux fois plus de temps qu’un champion.